27/10/2010

Je l'ai lu pour vous, mesdames.

La recette du bonheur.jpg


Un roman chaleureux qui met l'eau à la bouche, une chronique tendre et émouvante, un éloge des petits bonheurs quotidiens.


À l'heure où Seattle s'endort, Wynter Morrison commence à travailler. Gérante de la fameuse boulangerie Queen Street Bakery, elle peaufine encore et encore les recettes qui feront les délices des clients le lendemain. Quelque temps que ça dure, et Wyn y trouve toujours autant de plaisir.


Elle serait parfaitement heureuse si son mari, dont elle essaie de divorcer, ne la poursuivait pas pour une histoire de gros sous et si son amoureux, Mac, ne s'était pas mis en tête de partir pour l'Alaska. Cerise sur le gâteau, Wyn doit gérer la nouvelle employée, Tyler, une jeune punkette paumée et incontrôlable.


Saura-t-elle retrouver cette sérénité à laquelle elle aspire tant ? Une pincée de courage, deux cuillerées d'humour, et une bonne dose de fantaisie : la recette du bonheur...

Mon avis personnel ?

Lire la suite

16:15 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman, sac, sac à fouilles | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

26/05/2010

Je l'ai lu pour vous, mesdames.

Les yeux jaunes des crocodiles


Les yeux jaunes des crocodiles

 

Ce roman se passe à Paris.
Et pourtant on y croise des crocodiles.
Ce roman parle des hommes.
Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être,
celles que nous ne serons jamais,
celles que nous deviendrons peut-être.
Ce roman est l'histoire d'un mensonge.
Mais aussi une histoire d'amours,
d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes.
Ce roman, c'est la vie.

Ce roman a obtenu le Prix Maison de la Presse en 2006.

 

Mon avis ? À lire sans modération !

 

16:00 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman, sac, sac a fouilles | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

19/04/2010

Je l'ai lu pour vous, mesdames.

California Saga


1886. À dix-sept ans, James Chance quitte l'Est des États-Unis pour fuir la neige, la misère, l'exploitation forcenée des mineurs. Son objectif : la Californie. Ce n'est déjà plus l'Eldorado – son père est revenu sans un sou de la ruée vers l'or -, mais c'est encore la Terre de la Grande Promesse.

Après avoir traversé, à pied ou en train de marchandises, plusieurs milliers de kilomètres, il commence par affronter la toute-puissante compagnie de chemin de fer, qui le fera chasser de San Francisco. C'est à Los Angeles, qui n'est encore qu'une bourgade aux rues boueuses, qu'il trouvera l'or californien : dans le pétrole d'abord, puis les agrumes, l'immobilier, enfin le cinéma naissant. Il trouvera aussi l'amour de deux femmes : Nellie, la romancière à succès, et Carla, l'enfant gâtée d'un millionnaire, ainsi que la haine obstinée de deux hommes acharnés à le perdre.

L'un des géants de la saga américaine – il est l'auteur de la trilogie Nord et Sud, dont l'adaptation télévisée a fait un malheur il y a deux ans -, John Jakes nous fait assister en quelques dizaines d'années à la transformation d'une région à demi civilisée en un formidable centre d'innovation et de modernité. Le héros, Chance, qui accompagne cette mutation, rencontre au passage des personnages réels aussi fascinants que le magnat de la presse W.R. Hearst, l'écrivain Jack London, et même un certain Charlie Chaplin…

16:01 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sac a fouilles, sac, roman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

25/02/2010

Je l'ai lu pour vous.

Sept mers et treize rivières


      L'histoire drôle et poignante d'une bangladaise émigrée à Londres. Un roman généreux, foisonnant et épicé sur le choc des cultures, les désenchantements de l'exil et les mirages de l'intégration. Une formidable galerie de personnages. Une écriture étincelante. Un pur joyau.

     En 1967, dans un village de l'est du Pakistan, une femme croit donner le jour à une enfant mort-née. Mais Nazneen survit et devient "celle qui a été livrée à son Destin". Un destin qui l'attend à Londres, auprès de l'époux choisi par son père : Chanu, la quarantaine bedonnante, ennuyeuse et pontifiante, des rêves en pagaille, sans les moyens de ses ambitions.

     Isolée dans ce pays dont elle ne parle pas la langue, Nazneen n'a d'autre choix que se soumettre. Dans la cité de Brick Lane où règnent racisme ordinaire, fondamentalisme rampant et trafics en tous genres, elle découvrira pourtant la solidarité, la débrouillardise et l'amitié.

     Tiraillée entre traditions ancestrales et espoirs insensés, Nazneen va peu à peu prendre le contrôle de sa vie, jusqu'à franchir le pire des interdits… et comprendre que s'octroyer le droit au bonheur a un prix.

16:00 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman, sac, sac a fouilles | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

26/11/2009

Je l'ai lu pour vous, mesdames.

La fille tombée d'un rêve      Lorsque Julien rencontre Sarah à la terrasse d'un café parisien, il est loin d'imaginer que leur rendez-vous a été programmé par un vieil Indien, dans le désert de Sonora, à 8 800 kilomètres de là. De l'autre côté de l'Atlantique, Big Dream, un des plus grands rêveurs de sa tribu, sourit. Grâce au pouvoir du " dreamcatcher ", objet fétiche que les hommes blancs ont le tort de prendre pour un jouet, il sait que Julien va aimer Sarah. Et Sarah va aimer Julien.

     On retrouve dans cette love story pétillante et pleine de surprises le charme, la magie et la fantaisie de Jean-Pierre Richard, l'auteur d'Un Ange distrait. Un vrai plaisir de lecture.

 

15:30 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sac, sac a fouilles, roman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |