14/01/2013

Le saviez-vous ?

cuberdon.jpg

11:00 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cuberdon, sac, sac à fouilles | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

12/01/2013

Le samedi ça me dit...

 La tapisserie de Bayeux.

10/11/2012

Le samedi ça me dit...

 Multiplication rapide sans connaitre ses tables

09:00 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : multiplication rapide, sac, sac à fouilles | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

07/11/2012

Le saviez-vous ?

 

pygmalion.jpg

     Pygmalion, misogyne ou selon une autre version, indigné par la prostitution sacrée qui régnait sur la ville d'Amathonte, se voua à un célibat absolu ce qui lui permettait en même temps de se consacrer tout entièrement à la sculpture.

     Parmi toutes ses œuvres, la statue à laquelle il consacrait tout son génie représentait une femme. Jour après jour, il travaillait à cette statue d'ivoire et sous ses doigts habiles elle devenait de plus en plus belle.
Cette passion singulière ne demeura pas longtemps ignorée de la déesse de l'Amour et Aphrodite, pour se venger, le rendit éperdument amoureux de sa statue.

     Mais devant les tourments du malheureux sculpteur qui passait ses journées et ses nuits à contempler sa statue, et ses ferventes prières, elle décida de lui donner vie.

     Ainsi, Pygmalion put épouser sa statue et Aphrodite honora leur mariage de sa présence. A une époque récente la statue reçut le nom de Galatée.

     Ils eurent un fils, Paphos, qui fonda la ville de Paphos à Chypre, dédiée aux amours et cité favorite de la déesse.
Paphos passe aussi pour le fils de Céphale et d'Eôs.
Selon d'autres auteurs ils eurent aussi une fille du nom de Métharmè qui devint l'épouse de Cirynas, roi de Chypre.

 

 

24/10/2012

Le saviez-vous ?

 

thisbe.jpg

     Pyrame était un jeune babylonien amoureux de sa voisine Thisbé mais leurs parents leur refusaient le mariage. Pour se parler, ils se rendaient au fond du jardin et se murmuraient des mots doux à travers une fissure du mur mitoyen.

     Un jour, n'y tenant plus, ils décidèrent de s'enfuir et se donnèrent rendez-vous à l'écart de la ville, à la nuit tombée, au pied d'un mûrier dont les fruits, en ce temps là, étaient blancs. Thisbé arriva la première mais une lionne, attirée par l'odeur de la jeune fille, survint ; Thisbé s'enfuit dans une caverne proche et, dans sa hâte, laissa tomber son foulard que la lionne déchiqueta et macula de sang de sa précédente victime.

     Sur ses entrefaites, Pyrame arriva et, avisant le foulard ensanglanté, crut sa bien-aimée dévorée. Décidant de ne point lui survivre, il se poignarda au pied du mûrier.

     Thisbé, revenue de sa frayeur, retourna au lieu de rendez-vous et trouva l'affligeant spectacle.
Désespérée, elle s'agenouilla auprès de Pyrame et, trouvant le poignard, se donna la mort.
Le sang des amoureux se mêla au pied de l'arbre et les racines s'en abreuvèrent. Depuis ce drame les fruits du mûrier qui étaient blancs à l'origine sont devenus de couleur sombre et leur jus pourpre.

     Les parents réunirent dans la même urne les cendres des pauvres amoureux et en souvenir deux fleuves d'Asie Mineure portent leur nom.

 

 

17:00 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pyranne et thisbé, sac, sac à fouilles | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |