27/10/2010

Je l'ai lu pour vous, mesdames.

La recette du bonheur.jpg


Un roman chaleureux qui met l'eau à la bouche, une chronique tendre et émouvante, un éloge des petits bonheurs quotidiens.


À l'heure où Seattle s'endort, Wynter Morrison commence à travailler. Gérante de la fameuse boulangerie Queen Street Bakery, elle peaufine encore et encore les recettes qui feront les délices des clients le lendemain. Quelque temps que ça dure, et Wyn y trouve toujours autant de plaisir.


Elle serait parfaitement heureuse si son mari, dont elle essaie de divorcer, ne la poursuivait pas pour une histoire de gros sous et si son amoureux, Mac, ne s'était pas mis en tête de partir pour l'Alaska. Cerise sur le gâteau, Wyn doit gérer la nouvelle employée, Tyler, une jeune punkette paumée et incontrôlable.


Saura-t-elle retrouver cette sérénité à laquelle elle aspire tant ? Une pincée de courage, deux cuillerées d'humour, et une bonne dose de fantaisie : la recette du bonheur...

Mon avis personnel ?


 

Houlà… eh bien, contrairement aux promesses du quatrième de couverture, je n'ai même pas eu l'eau à la bouche…


On peut éventuellement s'essayer aux recettes proposées comme celle-ci :


Fouace aux noix


Ingrédients :

• 1 sachet de levure
• 80 ml d'eau tiède
• 400 g de farine de blé blanche,
• 80 g de farine de blé complet
• 50 g de sel
• 250ml de lait tiède
• 100 g de cerneaux de noix grossièrement hachés
• 100 g de beurre non salé, ramolli
• De la maïzena pour le saupoudrage

 

Délayez la levure dans l'eau tiède. Dans un grand saladier, mélangez les farines avec le sel, creusez un puits au centre et versez –y la levure. Ajoutez le lait et remuez jusqu'à obtention d'une pâte spongieuse. Incorporez les noix et le beurre et pétrissez à la main ou à l'aide d'une spatule en caoutchouc dur. La pâte doit être très ferme. Couvrez avec un torchon, laissez lever 2 heures dans un endroit tiède. Battez la pâte et malaxez-la 3 à 5 minutes, puis faites-en un boule. Saupoudrez de maïzena un plaque de pâtisserie, placez-y le pain, laissez gonfler 15 minutes ; pendant ce temps préchauffez le four à 210° (th 7). Quand le four est à température, tracez une croix sur le dessus du pain avec un cutter ou un couteau très pointu. Placez un plat rempli d'eau chaude sur la grille la plus basse du four et le pain au dessus à mi-hauteur. Faites cuire 30 minutes puis retirez l'eau, réduisez la température à 150° (th 5) et laissez cuire encore 30 minutes.


Pour peu qu'on n'aime pas cet air que fredonne Rihannon, qu'on soit hermétique à  Bo Diddley ou John Lee Hooker, il n'y aura rien à en retenir et alors mieux vaut passer à autre chose… Dur dur d'écrire un bon livre... 

16:15 Publié dans Brouillon de culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman, sac, sac à fouilles | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.